Etudes et expérimentations autour de la magnétothérapie

La magnétothérapie peut faire de véritables prodiges pour votre santé, en témoignent de nouvelles études qui recensent des essais cliniques positifs sur les douleurs chroniques, postopératoires ou musculo-squelettiques ainsi que sur l’arthrite, l’ostéoporose, la cicatrisation, les oedèmes et les inflammations. Ces différentes études ne font que corroborer tout ce que, par milliers vous aviez déjà constaté depuis des décennies !

 

Prise en compte des caractéristiques magnétiques dans les études de magnétothérapie

The Journal of Alternative and Complementary Medicine, juin 2008

Colbert AP, Markov MS, Souder JS.
En savoir plus

La plupart des études qui ne démontrent pas une action antalgique des champs magnétiques statiques, utilisent dans leur expérimentation des aimants inadaptés, souvent de trop faible puissance, de dimension trop petite ou en nombre trop faible.Cette étude reprend 56 études cliniques qui ont donnés des résultats négatifs mais dans lesquelles les aimants utilisés étaient de qualité très médiocre. Il en ressort que pour qu’une étude puisse être prise en considération, il est impératif de préciser le nombre d’aimants utilisé, leur type, leur champ au contact et leur surface polaire. C’est ce que l’on pourrait appeller la dosimétrie magnétique. Il est bien clair que pour obtenir des résultats positifs, la puissance des aimants est un facteur décisif.

Résumé de l'article original

Static magnetic field therapy: dosimetry considerations.
Helfgott Research Institute, National College of Natural Medicine, Portland

The widespread use of static magnetic field (SMF) therapy as a self-care physical intervention has led to the conduct of numerous randomized controlled trials (RCTs). A recent systematic review of SMF trials for pain reduction concluded that the evidence does not support the use of permanent magnets for pain relief. We argue that this conclusion is unwarranted if the SMF dosage was inadequate or inappropriate for the clinical condition treated. The purpose of this communication is to (1) provide a rationale and an explanation for each of 10 essential SMF dosing parameters that should be considered when conducting trials of SMF therapy, and (2) advocate for the conduct of Phase I studies to optimize SMF dosimetry for each condition prior to implementing a large-scale RCT. A previous critical review of SMF dosimetry in 56 clinical studies found that reporting SMF dosages in a majority of those studies was of such poor quality that the magnetic field exposure at the target tissue could not be characterized. Without knowing what magnetic field actually reached the target, it is impossible to judge dosage adequacy. In order to quantify SMF exposure at the site of pathology (target tissue/s), that site must be clearly named; the distance of the permanent magnet surface from the target must be delineated; the physical parameters of the applied permanent magnet must be described; and the dosing regimen must be precisely reported. If the SMF dosimetry is inadequate, any inferences drawn from reported negative findings are questionable.

Effet du champ magnétique statique sur le flux sanguin dans des artères multi-sténosées

Computers in Biologie and Medicine, octobre 2009

Mustapha N, Amin N, Chakravarty S, Mandal PK.
En savoir plus

Cette étude analyse le débit d’un fluide conducteur électrique tel que le sang dans des artères de section irrégulières, présentant de multiples sténoses (retrécissements) et soumis à un champ magnétique uniforme transversal. Le flux sanguin se sépare principalement vers l’aval de la multisténose. Cependant la zone où se produit la séparation diminue avec l’augmentation du champ magnétique et finit même par disparaitre. Le champ magnétique statique améliore localement la circulation sanguine en réduisant les zones de séparation qui causent des désordre dans le flux sanguin, conduisant à la formation et à la progression des maladies artérielles.

Résumé de l'article original

Unsteady magnetohydrodynamic blood flow through irregular multi-stenosed arteries.

Flow of an electrically conducting fluid characterizing blood through the arteries having irregular shaped multi-stenoses in the environment of a uniform transverse magnetic-field is analysed. The flow is considered to be axisymmetric with an outline of the irregular stenoses obtained from a three-dimensional casting of a mild stenosed artery, so that the physical problem becomes more realistic from the physiological point of view. The marker and cell (MAC) and successive-over-relaxation (SOR) methods are respectively used to solve the governing unsteady magnetohydrodynamic (MHD) equations and pressure-Poisson equation quantitatively and to observe the flow separation. The results obtained show that the flow separates mostly towards the downstream of the multi-stenoses. However, the flow separation region keeps on shrinking with the increasing intensity of the magnetic-field which completely disappears with sufficiently large value of the Hartmann number. The present observations certainly have some clinical implications relating to magnetotherapy which help reducing the complex flow separation zones causing flow disorder leading to the formation and progression of the arterial diseases.

Modification des propriétés de l’eau sous l’action d’un champ magnétique

Science in China Press, 25 octobre 2008

Etude soutenue par le programme de recherche fondamentale de Chine. Pang XiaoFeng.
En savoir plus

L’eau est étudiée depuis plus d’une centaine d’années, pourtant certaines de ses propriétés restent encore mystèrieuses. L’équipe du professeur Pang Xiao-Feng a étudié par spectroscopie optique, infrarouges, Raman, UV visibles et rayons X, les changements de structures des molécules et des atomes d’eau. De nouveaux phénomènes sont apparus après magnétisation. Outre la mise en évidence d’un effet mémoire, le résultat le plus important est de montrer la diminution de la tension de surface de l’eau sous l’action d’un champ magnétique.

Étude complète originale

Investigation of changes in properties of water under the action of a magnetic field

Professor Pang Xiao-Feng and Deng Bo studied the properties of water, and their changes under the action of a magnetic field were gathered by the spectrum techniques of infrared, Raman, visible, ultraviolet and X-ray lights, which may give an insight into molecular and atomic structures of water. It was found that some properties of water were changed, and a lot of new and strange phenomena were discovered after magnetization. Magnetized water really has magnetism, which has been verified by a peak shift of X-ray diffraction of magnetized water +Fe3O4 hybrid relative to that of pure water + Fe3O4 hybrid, that is, a saturation and memory effect. The study is being reported in the November 2008 issue of Science in China Series G- Physics, Mechanics & Astronomy because of its significant values in science and extensive applications in industry, agriculture and medicine.

Water is the most common and important material in nature. However, what is water on earth? What properties does water have? They are both challenging problems, and need further study. The changes in properties of water under the action of a magnetic field are also an interesting and important question, which has not been solved yet, although it has been studied for about one hundred years. So in this work, authors collected and studied the light spectra of water and its features using the spectrum techniques of light for giving an insight into the features of molecular structure in water and seeking the mechanism of magnetization of water. . These spectra may embody the features of molecular, atomic and electronic structures of water, thus giving an insight into the structures of atoms and molecules in water and providing some accurate and credible data for the features of water.

«In this work, we collect and study the light spectra of water and its features using some modern instruments and techniques, for instance, the spectrum techniques of infrared, Raman, visible, ultraviolet and X-ray lights in secs. 1 and 2. From these spectra we obtained that there are plenty of linear and closed hydrogen-bonded chains of molecules, except for free water molecules, in water, which are responsible for conductivity and magnetization of water, respectively. At the same time, a lot of new and strange properties of magnetized water, such as, the saturation and memory effect, irreversible effect of infrared absorptions, exponential increase of ultraviolet absorption, more increase of infrared absorption as well as decrease of hydrophobicity of water, were obtained. These properties are helpful to reveal the mechanism of magnetization of water. Meanwhile, we can indicate the magnetized effect of water by increament of infrared spectrum of absorption. ,» noted Principal Investigator Pang Xiao-Feng, professor of University of Electronic Science and Technology of China. «This research is the first paper to carefully observe the mechanisms of magnetization of water.»

In the experiments, it was found that magnetized water has an evident saturation, memory effect and magnetism through the experimental comparison of X-ray diffraction of nanoFe3O4 plus magnetized water with that of nanoFe3O4 plus pure water. Some new and unusual phenomena of water were also discovered, for example, the strange irreversible effect of infrared absorption in the temperature increasing and decreasing processes at high temperature, the exponential increase of ultraviolet absorption in the range of 200-300 nm and the existence of six peaks at 3037, 3165, 3280, 3415, 3540 and 3665 cm?1 in the range of 3000-4000 cm?1[1-19], which do not alter with the water temperature and the externally applied fields, thus are an intrinsic feature of water.

We here investigated the variation of surface tension force and the soaking degree of water to materials through measuring the contact angles of magnetized and pure water on the surface of the materials including copper, graphite and muscovite in the range of 0°-180° under the condition of humidity of 27° using OCA40 Micro optical-vision instrument. The result shows that the magnetic field may change the hydrophobicity of water. The extenuation of contact angles of magnetized water is due to the increase of polarized effect and the changes of distribution and clustering structure of water molecules after magnetization.

Professor Pang thinks the above properties of magnetized and pure water are helpful for revealing the structural features of water molecules and verifying the correctness of the mechanism and theory of magnetization of water proposed by himself[15-19].

Based on the molecular structure of water Pang further established the theory of magnetization of water according to the theories of proton conductivity in the hydrogen bonded systems of ice[17-22] and magnetism of matter. Authors further noted: «if water is exposed in a magnetic field, these closed hydrogen-bonded chains become some ring electric-current or «molecular electric-current» elements with magnetism due to the proton conductivity in them under the action of Lorentz force of the magnetic field[19-24,25], and the magnetic interactions of these «molecular electric-current» elements with each other or with the externally applied magnetic-field result in the changes of distribution and features of water molecules and the magnetization of water». Thus these experimental results verify that Pang’s theory of magnetization of water is correct and credible. In addition, there may be significant evidence if more techniques are used.

This work is supported by the National Basic Research Program of China (973 Program)(Grant No. 2007CB936103)

This research deserves publication because it is well written and the experimental design and method are sound. In addition, these results obtained have significant values in science and extensive applications in industry, agriculture and medicine

The authors would like to acknowledge the experimental support from Prof. Jiang Lei and Dr. Gao Xiu-feng with Chemical Institute of Chinese Academy of Sciences, Prof. Xue We-dong with Chemical Department of Sichuan Normal University and Prof. Chen Jian with Zhong Shan University.

References :

Ohata R, Tomita N, Ikada Y. Effect of a static magnetic field on ion transport in a cellulose membrane. J Colloid Interf Sci, 2004, 270: 413-416
Bour P. Cluster model of liquid water and its IR spectroscopic response. Chem Phys Lett, 2002, 365: 82-88
Ji A C, Xie X C, Liu W M. Quantum magnetic dynamics of polarized light in arrays of microcavities. Phys Rev Lett, 2007, 99: 183602-183605
Li Z D, Li Q Y, Li L, et al. Soliton solution for the spin current in ferromagnetic nanowire. Phys Rev E, 2007, 76 : 026605- 026610
Higashitani K, Oshitani J, Ohmura N. Efects of magnetic field on water investigated with fluorescent probes. Colloids Surf A : Physicochem Eng Aspects, 1996, 109: 167-173
Amiri M C, Dadkhah A A. On reduction in the surface tension of water due to magnetic treatment. Colloids Surf A: Physicochem Eng Aspects, 2006, 278: 252-255
Chang K T, Weng C I. The effect of an external magnetic field on the structure of liquid waterusing molecular dynamics simulation. J Appl Phys, 2006, 100: 043917-043922
Ke LaXin B N. Magnetization of Water (in Chinese). Beijing: Measurement Press, 1982. 78-82
Yang D C, Yang L L. Magnetization of water and magnetized water (in Chinese). Biol Magn, 2000, 3: 20-25
Higashitani K, Okuhara K, Hatade S. Effects of magnetic field on stability of nonmagnetic colloidal particles. J Colloid Interf Sci, 1992, 152: 125-131
Zhu Y B, Yan L S, Cai Z X, et al. Physical and chemical functions of magnetized water (in Chinese). J Hunan Univ (Nat Sci), 1999, 26: 21-26
Coey J M D, Cass S. Magnetic water treament. J Magn Magn Mater, 2000, 209: 71-74
Fathia A, Mohameda T, Claudeb G, et al. Effect of a magnetic water treatment on homogeneous and heterogeneous precipitation of calcium carbonate. Water Res, 2006, 40: 1941-1950
Kneya A D, Parsonsb S A. A spectrophotometer-based study of magnetic water treatment: Assessment of ionic vs. surface mechanisms. Water Res, 2006, 40: 517-524
Pang X F(Pang Xiao Feng). The conductivity properties of protons in ice and mechanism of magnetization of liquid water. Eur Phys J B, 2006, 49: 5-23
Pang X F. Discovery of nanomolecules in water and its properties as well as experimental verification (in Chinese). Chin J Atom Mol Phys, 2006, 23(suppl): 1-3
Pang X F, Deng B. The changes of property of water under action of magnetic-field and its mechanism of change (in Chinese). Chin J Atom Mol Phys, 2007, 24: 281-290
Deng B, Pang X F. The variations of optical features of water after action of static magnetic-field. Chin Sci Bull, 2007, 52(23): 3179-3182
Pang X F, Feng Y P. Quantum Mechanics in Nonlinear Systems. Singapore: World Scientific Publishing Co., 2005. 557- 586
Pang X F, Miiller-Kirsten H J W. Dynamic properties of proton transfer in the hydrogen-bonded molecular systems. J Phys Condens Matter, 2000, 12: 885-897
Pang X F, Feng Y P. Mobility and conductivity of the proton transfer in hydrogen bonded molecular systems. Chem Phys Lett, 2003, 373: 392-397
Davydov A S. Solitons in Molecular Systems. Dordrocht: Kluwer Publisher, 1990. 227
Pang X F. Biological Electromagnetic (in Chinese). Beijing: National Defence Industry Press, 2008. 10-56
Pang X F. Biophysics (in Chinese). Chengdu: Press of University of Electronic Sci. Technol. of China, 2007. 10-56
Jiang Y J, Jia Q J, Zhang P C, et al. Investigation of Raman spectrum of magnetized water, running water and distilled water (in Chinese). Chin J Light Scatter, 1992, 4: 102-106
Walrafen G E. Raman spectral studies of the effects of perchlorate ion on water structure. J Chem Phys, 1970, 52: 4176- 4198

Action du champ magnétique sur la microcirculation sanguine

Radiation and Environmental Biophysics, mai 2007

Department of Environmental Health, National Institute of Public Health, Tokyo, Gmitrov J.
En savoir plus

Cette étude réalisée sur des lapins montre une corrélation entre la puissance du champ magnétique statique auquel ils sont soumis et la microcirculation sanguine.

Résumé de l'article original

Static magnetic field effect on the arterial baroreflex-mediated control of microcirculation: implications for cardiovascular effects due to environmental magnetic fields.

Increasing evidence suggests that time-varying and static magnetic fields in the environment might affect the cardiovascular system. To explore the underlying physiology, the effect of static magnetic fields (SMFs) on the carotid baroreflex control of microcirculation was studied. Twenty-four hemodynamic monitorings were performed in rabbits sedated by pentobarbital infusion (5 mg/kg/h) during experiments that lasted 120 min. Mean femoral artery blood pressure, heart rate, and ear lobe skin microcirculatory blood flow, measured by microphotoelectric plethysmogram (MPPG), were simultaneously recorded before and after a 40 min exposure of the sinocarotid baroreceptors to Nd(2)-Fe(14)-B alloy magnets (n = 14) or sham magnets (n = 10, control series). The local SMF field was 350 mT, at the baroreceptors’ site. Arterial baroreflex sensitivity (BRS) was estimated from heart rate/blood pressure response to intravenous bolus injections of nitroprusside and phenylephrine. A significant positive correlation was found between the SMF-induced increase in BRS (DeltaBRS = BRS(afterSMF) - BRS(priorSMF)) and the increment in microvascular blood flow (DeltaMPPG = MPPG(afterSMF) - MPPG(priorSMF)) (r = 0.66, p < 0.009). The SMF probably modulated the arterial baroreflex-mediated microcirculatory control. This could represent one possible mechanism how environmental magnetic fields act on the cardiovascular system, and a method how to complexly adjust macro- and microcirculation with potential clinical implementation.

Traitement de l’insomnie par un champ magnétique statique

International Journal of Electronic Healthcare, 2008

Department of Radiological Sciences, School of Medicine,
UCIrvine Medical Center, USA, Shieh YY, Tsai FY.
En savoir plus

Dans cette étude, les auteurs rapportent les résultats préliminaires positifs de traitement de l’insomnie en utilisant des oreillers magnétiques, des semelles et bracelets magnétiques. L’analyse est fondée sur des données objectives et actigraphic polysomnographique. Une théorie de la transition accélérée de l’éveil au sommeil est proposé pour expliquer le processus d’allégement de l’insomnie à travers des champs magnétiques statiques de faible puissance. L’analyse par résonance magnétique fonctionnelle (IRMf) est utilisé pour poursuivre et démontrer le bienfondé de la théorie.

Résumé de l'article original

Static magnetotherapy for the treatment of insomnia.

Magnets have been used for centuries to treat a number of physical disorders. The vast majority of research, however, on static magnet therapy for insomnia has been confined to the auricular type of therapy, with publications limited to Chinese journals. Most of these studies have depended on the subjective self-assessment of participants rather than objective scientific measurements. In this study, the authors report the positive preliminary results of insomnia treatment using pillows with embedded magnets, magnetic insoles and TriPhase bracelets. The analysis is based on objective actigraphic and polysomnographic data. A theory of accelerated transition from wakefulness to sleep is proposed to explain the process of insomnia relief through low-strength static magnetic fields. Analysis by functional Magnetic Resonance Imaging (fMRI) is used to further investigate the theory.

Magnétothérapie contre l’hypertension

Ter Arkh., 1990

Ivanov SG, Smirnov VV, Solov’eva FV, Liashevskaia SP, Selezneva LIu.
En savoir plus

Cette étude montre l’action favorable d’aimants bipolaires sur la tension artérielle et cela sans effets secondaires. Elle a été réalisée sur des patients souffrant d’hypertension artérielle essentielle (sans cause connue). Suite à l’application d’un champ magnétique statique crée par l’aimant, il a été noté une diminution de la pression artérielle sans survenance d’effets secondaires et en réduisant simultanément l’administration de molécules chimiques. Par ailleurs il a été noté un effet bénéfique sur l’hémodynamique centrale et la microcirculation. L’application d’aimants peut-être considérée comme une méthode viable dans le traitement de l’hypertension.

Résumé de l'article original

The magnetotherapy of hypertension patients

A study was made of the influence of the constant MKM2-1 magnets on patients suffering from essential hypertension. Continuous action of the magnetic field, created by such magnets, on the patients with stage II essential hypertension was noted to result in a decrease of arterial pressure without the occurrence of any side effects and in a simultaneous reduction of the scope of drug administration. Apart from that fact, magnetotherapy was discovered to produce a beneficial effect on the central hemodynamics and microcirculation. The use of the MKM2-1 magnets may be regarded as a feasible method of the treatment of essential hypertension patients at any medical institution.

Comparaison des effets d’un champ magnétique statique de polarité nord et de polarité sud sur le rythme cardiaque et la pression sanguine sur des adultes en bonne santé.

Clinical Rehabilitation, septembre 2002

Department of Physical Therapy, School of Allied Health Sciences,
University of Texas Medical Branch, USA, Hinman MR.
En savoir plus

Cette étude montre qu’il n’y a pas de différence d’action entre la polarité nord et la polarité sud d’un champ magnétique statique sur le rytme cardiaque et la tension sanguine sur des adultes en bonne santé.

Résumé de l'article original

Comparative effect of positive and negative static magnetic fields on heart rate and blood pressure in healthy adults.

OBJECTIVE: To compare changes in heart rate (HR) and blood pressure (BP) associated with short-term exposure to static magnetic fields (SMFs) of positive versus negative polarity. DESIGN: A double-blind, randomized controlled trial using a time series design. SETTING: Physical therapy laboratory in a university setting. SUBJECTS: Seventy-five adults with a mean age of 30.6 years were assigned to one of three treatment groups. No subjects had any symptoms of cardiovascular disease or cardiac irregularity. INTERVENTIONS: Fifteen-minute exposure to an SMF by lying on a mattress pad containing magnets of positive polarity, negative polarity, or none (placebo). MAIN OUTCOME MEASURES: HR and BP were monitored prior to exposure, at 1-minute, 5-minute, 10-minute and 15-minute intervals following exposure, and again 5 minutes after exposure. RESULTS: Subjects in all groups demonstrated slight decreases in HR and BP, but none of these changes were associated with the intervention (p = 0.170). CONCLUSIONS: Short-term exposure to an SMF of either positive or negative polarity does not appear to cause any clinically meaningful changes in HR or BP among asymptomatic subjects. This finding supports the safe use of unipolar SMFs that contain low-intensity magnets (< 1000 gauss) relative to the cardiovascular system.

Les effets de la thérapie du champ magnétique sur le 3ème métacarpe du cheval

Horse Sport, juillet 1999

Collège de médecine vétérinaire de l’Université du Minnesota, Calvin N. Kobluk, Gary Johnson, Linda Lauper.
En savoir plus

Huit chevaux ont été assignés au hasard à un traitement antérieur et de contrôle dans une étude croisée. Le traitement a appliqué un patch magnétique sur le troisième métacarpe dorsal (avec une modification du pansement Robert-Jones) pour 48 heures avec une bande de changement. Les membres des témoins ont été traités à l’identique sans patch magnétique.

Étude complète originale


Ce test montre que l'application de patchs magnétiques augmente la circulation de manière significative
(supérieure à 30 %)

Après 48 heures, la scintigraphie (radionucléide scan ayant pour but de détecter des changements dans la fonction) a été réalisée en trois phases :

1. Phase vasculaire
2. Phase tissu mou
3. Phase osseuse

Le total des comptes a été enregistré pour le traitement et les témoins simultanément. Seize essais ont été effectués avec chaque membre ayant reçu un traitement et un témoin. Ces résultats ont été analysés statistiquement en utilisant un test T apparié.

Les résultats liés à l’application magnétique ont été très importants, avec 15 des 16 membres montrant une augmentation de l’activité dans la phase vasculaire, 13 sur 16 dans la phase des tissus, et 14 sur 16 dans la phase osseuse.

Cette étude montre que l’application de patchs magnétiques sur le troisième métacarpe du cheval augmente la circulation et l’activité métabolique des tissus mous et des os. De nombreuses études ont rapporté les effets bénéfiques de l’augmentation de la circulation chez la victime ou dans la zone d’inflammation dans le processus de guérison. La thérapie du champ magnétique, en utilisant un patch magnétique, est couronnée de succès par l’augmentation d’approvisionnement en sang à l’ensemble de ces domaines dans les procédures de cette étude. Ce mécanisme pourrait être bénéfique dans le traitement des extrémités des membres blessés sur la performance des chevaux.


Flux sanguin

Souvent la thérapie équine vise à augmenter le métabolisme et la réparation des tissus, car ces choses sont associées à une augmentation du débit sanguin. Dans une étude visant à déterminer si les aimants permanents altèrent les caractéristiques du flux, une solution saline et d’eau distillée ont été exposées à un patch magnétique. Le flux salin a progressé à un niveau statistiquement significatif, mais le flux de l’eau distillée n’a pas été touché. À mon avis, cette étude n’a rien à voir avec le corps, puisque c’est non-dynamique, mais cela montre l’influence du champ magnétique sur les particules ioniques.

Quand les patchs magnétiques sont portés pendant une heure ou plus, le tissu sous le patch peut devenir assez chaud, ce qui indique une augmentation du débit sanguin local. Le sang est composé d’ions, qui pourraient être affectés par le champ magnétique. Mais il pourrait y avoir un phénomène encore plus intéressant qui se passe.

Un rapport de 1981 a montré un lien entre les champs magnétiques et les longueurs d’ondes infrarouges. Un champ électrique ou magnétique a une longueur d’onde et une fréquence qui déterminent le domaine de la densité d’énergie. Les scientifiques ont déterminé que le champ magnétique de 0,1 à 1 gauss peut avoir des effets sur l’organisme équivalent à un infrarouge de longueur d’onde de 7,0 et 2,6 microns. Les molécules dans l’organisme qui permettent de détecter cette énergie sont les mitochondries, la mélanine, et les bâtonnets de la rétine, ces mêmes molécules qui permettent de détecter la lumière infrarouge. Récemment, l’utilisation de champs magnétiques a été élargie à la régénération nerveuse, la cicatrisation, l’intégration d’un greffon de peau, et d’autres conditions appropriées en vue de thérapie par photons. Les données relatives à ces utilisations sont préliminaires, mais fascinantes.

Neurotransmetteurs

Récemment je me suis intéressé à la façon dont les champs magnétiques influent sur l’humeur, le comportement et la mémoire. Comme d’autres énergies, les champs magnétiques semblent affecter l’activité des neurotransmetteurs, produits chimiques fabriqués dans le cerveau qui déterminent les habitudes de sommeil, la perception de la douleur, le taux de guérison, et l’humeur.

Une récente étude a porté sur l’aide des champs magnétiques pour traiter la dépression. Douze adultes dont la dépression n’a pas répondu à d’autres formes de traitement ont reçu deux semaines de stimulation magnétique crânienne à 20 Hz. Un petit, mais puissant, électro aimant a été mis sur le cuir chevelu, dépolarisant les neurones corticaux juste en dessous du crâne. Après cinq séances de traitement quotidien, 11 des 17 patients ont montré une amélioration qui a duré deux semaines, et n’ont pas rapporté d’effets négatifs significatifs. Tous les sujets finalement ont répondu positivement à la thérapie. Cette étude ouvre sérieusement la porte sur l’utilisation de la stimulation magnétique pour améliorer l’humeur. Des études connexes explorent le traitement des troubles neurologiques, y compris l’épilepsie, la maladie de Parkinson et l’apprentissage.

Mon expérience avec les chevaux soutient l’étude qui vient d’être décrite. Le port d’un aimant attaché à une bande frontale, apaise profondément la plupart des chevaux. La respiration et le rythme cardiaque ralentissent, et les tensions musculaires sont soulagées.

Les effets de la bande frontale magnétique sont illustrés dans le cas ci-après rapport. Une jument pur-sang nécessitait deux tranquillisants longue durée, réserpine et prolixin, ainsi que de 1/ 2 à 3 / 4 cc de acépromazine avant son entrainement. L’utilisation de la bande magnétique a immédiatement calmé son comportement, de sorte que l’utilisation de tranquillisants a été réduite. Après que la jument ait porté l’aimant pendant trois jours, elle a volontairement repris son entrainement sans tranquillisants.

Chevaux en utilisant des aimants et dans de nombreuses situations :

  • Confinés dans un box, les chevaux sont calmes et ne recourent pas à des vices tels que taper dans le box ou des comportements irritables.
  • Après une séance d’entrainement, ils sont en mesure de se détendre, ce qui est essentiel pour retrouver leur énergie.
  • Ils ont moins d’anxiété avant les épreuves.
  • Ils ne sont pas aussi effrayés par les obstacles, tels que l’introduction d’une remorque, une porte de départ ou un box de lavage.
  • Ils se comportent bien à la forge ou chez le vétérinaire.
  • Les jeunes chevaux mordent moins et tiquent moins à la forge ou chez le vétérinaire.
  • Juments et poulains ont moins de stress au sevrage.
  • Ils acquièrent de nouvelles compétences plus facilement.
  • Les chevaux qui doivent être tranquillisés n’auront pas besoin de traitement chimique si l’aimant est appliqué avant l’activité stressante.
Douleur

Les études sur les effets thérapeutiques des aimants remontent à 1938, quand un électro aimant a supprimé la douleur de la peau de patients humains. L’utilisation d’aimants pour soulager la douleur est devenue populaire parmi les athlètes, en particulier les golfeurs et les joueurs de football. Les golfeurs professionnels ont été contraints de cesser de jouer à cause de maux de dos chroniques. Les aimants ont permis à ces athlètes de reprendre leur sport, et dans certains cas même d’améliorer leur jeu. Les entraineurs professionnels ont observé que les athlètes se remettent mieux de blessures ou de chirurgies quand les aimants sont portés. Des maladies chroniques telles que la fibromyalgie, bursite, arthrite sont soulagées par le port de patchs magnétiques ou le fait de dormir sur un matelas magnétique. Les aimants sont disponibles dans des soutiens qui correspondent à diverses parties du corps à la fois de l’homme et du cheval. Les soutiens comme les ceintures peuvent soulager les maux de dos chroniques, et les couvertures magnétiques peuvent soulager l’inconfort musculaire chez le cheval.

Lorsque les aimants sont utilisés pour soulager la douleur, il n’y a pas d’effets secondaires et le soulagement vient rapidement. En plus d’aider un problème précis, les aimants peuvent être bénéfiques à l’ensemble du corps. Par exemple, quand un cheval porte un soutien magnétique à la jambe, la douleur à la cuisse est réduite. Aussi, l’utilisation de guêtres magnétiques amène souvent plus de souplesse au dos du cheval. Cet effet est probablement une réponse de relaxation résultant du soulagement de la douleur dans le jarret ou dans le pied. Dans son effort de protéger la zone d’inconfort, le cheval maintient la tension musculaire, qui devient des contractures et des spasmes. Lorsque la zone n’est plus mal à l’aise, les muscles peuvent se détendre.

Une étude non publiée de l’Université du centre de recherche équin du Gluck au Kentucky a testé le soulagement de la douleur chez le cheval. Des aimants permanents ont été appliqués sur le boulet, et maintenus en place avec un soutien. Des disques non magnétiques ont été appliqués aux chevaux témoins de la même manière. Après une mise en place des aimants pendant 12 heures, un test de réflexe de la douleur a été réalisé afin de mesurer la quantité de temps entre le début de la stimulation et le retrait du pied. Les membres traités avec des aimants ont été plus lents à répondre à la stimulation. Les résultats de ces deux études indiquent que les champs magnétiques influence le niveau de conduction nerveuse.

Expérimentation de magnétothérapie sur les ruches

Extrait de l'article de Monsieur Kemp, président du Syndicat Interdépartemental des Apiculteurs de la région Parisienne.
En savoir plus

Depuis plusieurs années, les ruches d'un apiculteur, Monsieur Edouard Strezpek, périclitaient comme beaucoup d'autres. Utilisateur lui-même d'aimants thérapeutiques, il a eu l'idée de créer dans ses ruches un champ magnétique statique en plaçant de part et d'autre des aimants en position d'attirance. L'expérimentation s'est faite sur 50 ruches pendant 3 ans. Les résultats sont incroyables, les pertes sont devenues rarissimes, voire nulles et la production de miel par ruche a plus que doublée. Fait autrement intéressant, depuis, il n'a plus besoin de nourrir ses colonies, elles sont largement assez lourdes à l'automne, et il les retrouve très populeuses en fin d'hiver. Fort de ces résultats, le SIARP va équiper d'aimants plus de 1000 ruches sur l'année 2010, les résultats seront ainsi corroborés.

Étude complète originale

En tant que président du Syndicat Interdépartemental des Apiculteurs de la Région Parisienne, (le SIARP), j’ai invité 3 intervenants pour notre Assemblée Générale qui s’est déroulée le 28 novembre dernier à Bièvres (91). Parmi eux Edouard Strezpek, apiculteur qui a fait une expérimentation de Magnétothérapie appliquée sur les ruches.

Depuis de nombreuses années, Edouard souffre, comme beaucoup d’entre nous, de douleurs diverses. Il pratique sur lui la magnétothérapie, ou positionnement d’aimants aux endroits douloureux, et s’en porte à merveille.

Je dois dire que je pratique moi aussi le positionnement d’aimants pour soulager certaines douleurs.

Touché, comme beaucoup d’autres apiculteurs, par la mauvaise forme de ses abeilles depuis quelques années, il a eu l’idée de placer des aimants de chaque côté de la ruche en pensant : « peut-être que cela agit également sur les abeilles si cela agit en bien pour moi ». Depuis plusieurs années ses ruches périclitaient, et il perdait beaucoup trop de colonies tous les ans malgré les soins attentifs qu’il leur prodiguait. A tel point qu’il ne lui restait plus que deux colonies en mauvais état, et qu’il songeait sérieusement à abandonner l’apiculture. Depuis l’ajout d’aimants ses ruches sont en super forme, les pertes sont rarissimes, pour ne pas dire nulles et la production en miel par ruche a plus que doublé pour lui. Fait intéressant, depuis il n’a plus besoin de nourrir ses colonies, elles sont largement assez lourdes à l’automne, et il les retrouve très populeuses en fin d’hiver.

Je connais Edouard depuis de nombreuses années. C’est la personne la plus honnête qui puisse exister sur terre.

Après sa première expérimentation, Edouard n’osait pas parler de ses résultats de peur de passer pour un illuminé. Et c’est très timidement qu’il m’en a parlé il y a environ deux ans. Son expérimentation dure depuis trois ans.

Evidemment, le connaissant, je l’ai cru, et constatant la forme époustouflante et insolente de ses colonies, alors que cette année là, dans le secteur, un grand nombre d’entre nous avions perdu la moitié de nos colonies et même beaucoup plus pour certains, j’ai été convaincu qu’il y avait quelque chose d’intéressant là-dessous. Depuis, l’expérience a fait boule de neige dans le secteur, et c’est plus de 50 ruches d’autres apiculteurs qui ont été équipées d’aimants avec toujours le même résultat satisfaisant.

En invitant Edouard Strezpek à notre AG, je ne le faisais pas innocemment, je savais que cela allait ouvrir un débat. J’ai eu beaucoup de réactions suite à cette présentation.

Quelques rares personnes, techniciens en électricité ou en électronique pensent que c’est fortuit et ne croient pas qu’il puisse y avoir une relation de cause à effet pour cette expérimentation.

J’ai eu par contre d’autres techniciens en électricité et en électronique qui eux sont convaincus que cela s’explique. Les théories les plus simples qui me soient parvenues sont les suivantes :

« Mes réflexions au sujet des "Aimants", Nous sommes environnés des champs électromagnétiques alternatifs de toutes fréquences, somme toute assez faibles, mais si l'on ajoute un champ continu relativement plus fort on obtient un champ continu mais variable en amplitude. Un champ continu ne produit de force contre-électromotrice que quand il y a déplacement et en fonction du delta T. Or dans la ruche les abeilles marchent, se déplacent lentement (delta T grand) et le champ continu variable agit très peu sur leur système (la magnétite ou un truc comme ça de leur cerveau). Fcem= Phi / Delta T. C'est pourquoi je crois en l'expérience et que celui qui fait une commande d'aimants me prévienne pour faire un lot. »

« ….mais je pensais surtout aux nombreux émetteurs de télé, téléphone, vidéosurveillance et j'en passe. Les aimants appliqués sur la ruche saturant les magnétites de leur cerveau, les abeilles ne doivent plus rien détecter des perturbations extérieures et alors elles deviennent « zen » et ne pensent qu'a leur boulot. Qui voudrait faire l'expérience de mettre une ruche dans un caisson en fer, juste un trou pour la sortie. Dedans il n'y aura pas d'ondes. Est-ce que coiffer une ruche avec un tonneau défoncé ne serait pas aussi bénéfique ? »

Pas si facile d’enfermer une colonie dans une cage de Faraday.

Toujours est-il qu’il y a des résultats positifs, et ajouter deux aimants sur les côtés d’une ruche reste assez simple et très peu onéreux. Suite aux nombreuses demandes de faire des commandes groupées, j’ai trouvé un fournisseur qui peut fournir les aimants en commandes groupées.

A ce prix là ce n’est pas une expérimentation ruineuse, surtout pour les bienfaits que cela apporte aux colonies. Les aimants utilisés pour cette expérimentation sont des aimants en Ferrite de strontium, ils mesurent 60X20X15 mm et ont une magnétisation axiale pour une rémanence de 3800 Gauss.

La façon dont l’expérimentation a été menée avec les aimants est la suivante.

Les ruches face au soleil, « au sud », un aimant sur « le côté ouest » de la ruche, face « nord » de l’aimant contre le bois. L’aimant est placé à environ 1/3 du haut de la face de la ruche et au centre. Le deuxième aimant est placé sur « le côté est » de la ruche, face « sud » de l’aimant contre le bois et positionné à même hauteur et centré comme l’aimant d’en face. De ce fait un flux magnétique traverse la ruche « d’ouest en est », le nord sortant à « l’est ». Mais apparemment cela marche aussi en plaçant les aimants en sens inverse, et même si la ruche n’est pas face au sud.

Le plus simple pour poser les aimants, est de faire des logements dans une plaque de bois comme le fait Edouard pour placer les aimants sur des ruches en bois classiques.

Il est également possible de loger les aimants dans les encoches poignées qu’ont déjà les ruches en bois, à condition qu’elles ne soient pas placées trop hautes pour une bonne diffusion du champ magnétique. Pour les corps de ruche Nicot, il est facile de déboîter l’élément haut du corps de ruche avec deux spatules placées de part et d’autre d’un coin, tout en faisant levier. Il faut faire sauter au ciseau à bois le canal d’injection de matière plastique dans chaque alvéole du milieu, de deux faces opposées, les aimants peuvent alors être collés ou calés dans les alvéoles vides des parois, et on remonte l’élément enlevé.

On peut également coller les aimants sur les côtés avec un ruban collant renforcé. On peut aussi confectionner des clous étriers qui cloués par deux pour chaque aimant les maintiennent en place.

Au sein du SIARP, nous soutenons à fond Edouard Strezpek, l'instigateur de l'utilisation des aimants pour le bien être des colonies. Je l'ai invité à notre AG où la présentation de son expérience a fait un gros effet.

Le SIARP l'accompagne à fond dans sa démarche de faire connaître son expérimentation. Au sein du SIARP nous nous préparons déjà à faire une première commande groupée et distribuer plus de 1000 aimants pour plus de 500 ruches des membres du CA et bénévoles du syndicat, et des Ruchers Ecole. Nous nous organisons pour d’autres commandes groupées, qui elles seront au moins aussi importantes. Je pense pouvoir arriver à distribuer plus de 2000 aimants qui équiperont au moins 1000 ruches pour la saison 2010.

A ce niveau là je crois pouvoir dire que l'expérience sera très valable. Le but est de faire connaître cela au niveau national, l'expérience qui est en train d'être menée à grande échelle par les membres du SIARP sera la garantie de crédibilité.

Je crois à fond en cette expérience qui testée sur plus de 50 ruches dans mon secteur n'a eu que des effets très positifs. Mise à part les distributeurs d’aimants, chez qui ni Edouard ni moi n’avons d’actions, personne n’a quelque chose à gagner là dedans, il n’y a que les abeilles qui gagneront un meilleur bien être et les apiculteurs qui eux verront leurs ruches se comporter mieux, ou tout au moins normalement par rapport à la façon dont elles se comportent actuellement.

Edouard a fait un essai comme ça, sans trop savoir où il allait, et « bingo », cela a plus que bien marché.

« Aux innocents les mains pleines », comme on dit.

Depuis je me suis penché à fond sur le sujet avec d'autres membres du syndicat, et nous avons des explications assez rationnelles.

Les "causes multifactorielles" dont beaucoup de personnes se gaussent pour expliquer le mal être de nos abeilles, ne sont qu'un miroir aux alouettes. La cause principale de nos ennuis c’est évidemment l’utilisation massive des produits de traitement phytosanitaires et là je prêche des convaincus. Mon avis là dessus, est que quand les abeilles ne sont pas directement tuées par les produits phytosanitaires elles sont considérablement affaiblies, et là elles se chopent d'autres trucs. On parle beaucoup des ondes électromagnétiques de toutes sortes qui ont envahi tout notre espace vital et celui de nos abeilles par la même occasion. Cela a des effets sur pas mal de personnes, mais pas sur tout le monde. Il y a une sélection sur les personnes pas toujours en meilleure forme qui reçoivent des effets négatifs et sont perturbées.

Si l’on considère les abeilles mises à mal. Quand elles ne meurent pas des causes des produits de traitements phytosanitaires, elles sont certainement sensibles aux diffusions d'ondes électromagnétiques de diverses origines et de diverses fréquences. Au point de les rendre encore plus patraques, et là elles peuvent se choper d'autres saloperies qui finissent par les achever. Il faut se rappeler qu'il y a de minuscules fragments de matière sensibles au magnétisme dans la tête des abeilles. Elles ne peuvent qu'être sensibles à toutes les diffusions électromagnétiques. J’insiste sur le fait suivant, les abeilles placées en ville ou dans des zones protégées. Hors de toute atteinte des produits de traitement, sont elles aussi soumises aux ondes électromagnétiques, mais comme elles sont en bonne santé, l’effet négatif des ondes leur porte moins de préjudice. Mais il y a fort à parier qu’avec les aimants elles se portent encore mieux.

L'expérience anodine d'Edouard Strezpek, sans qu'il le sache au départ, a mis en évidence plusieurs choses très importantes dont nous pouvons tirer profit pour le bien être de nos abeilles.

En plaçant un aimants de chaque côté d'une ruche, on crée un champ magnétique fixe et constant d'une rémanence dont la valeur au centre de la ruche est de l’ordre de 10 Gauss pour une Dadant 10 cadres, et croit considérablement en s’approchant des parois pour des aimants de 60X20X15 mm de 3800 Gauss. Cette valeur est bien supérieure au champ magnétique terrestre, dans nos régions, qui n’est actuellement que d'environ 0,5 Gauss. Selon les spécialistes, ce champ magnétique devrait être de 2,5 à 5 Gauss. Et il est également nettement supérieur aux diffusions d'autres ondes électromagnétiques. Le champ magnétique créé par les aimants fait une protection contre toutes les propagations d'ondes électromagnétiques alternatives de toutes sortes dont la valeur n’est que de quelques milli Gauss mais qui sont très perturbantes. Cela leur fait un bouclier, et les abeilles sont tranquilles, et peuvent vaquer à toutes leurs occupations normalement sans être dérangées. Evidemment cela ne les protégera pas des intoxications, mais les aidera à mieux surmonter les mauvaises passes et les empêchera d'être encore plus affaiblies. Elles se défendront mieux contre toute autre attaque.

L’influence du champ magnétique terrestre est importante pour les humains, mais également pour tous les êtres vivants. Des scientifiques ont dit que les peuples Esquimaux, qui vivent dans les zones polaires, sont soumis à un champ magnétique terrestre beaucoup plus important. Et il est dit que c’est cela qui leur donne plus d’énergie. Energie qui leur permet de résister aux conditions extrêmes dans lesquelles ils vivent.

En Magnétothérapie, on parle beaucoup de la faculté des aimants à recharger l’organisme humain en énergie, en faisant circuler un flux magnétique à travers le corps. Ce procédé est également utilisé pour des applications vétérinaires. Si on considère les aimants placés de chaque côté des ruches. Le champ magnétique qui traverse la ruche pourrait avoir la même faculté et recharger les abeilles en énergie bénéfique.

Une autre chose qu’il est très important de tenir en compte. Quand on se documente sur la Magnétothérapie, une chose apparaît évidente, c’est l’influence des aimants sur l’eau et sur tout ce qui contient de l’eau. J’en avais déjà entendu parler il y plus de 25 ans, par un chercheur du CNRS de Gif Sur Yvette. L’eau magnétisée, est plus facilement assimilée par tous les organismes vivants. Cela est valable pour les humains, mais également pour tous les autres êtres vivants, animaux de toutes les espèces, mammifères, reptiles, invertébrés, insectes…, et les plantes. Il n’est qu’à voir l’effet des eaux thermales directement bues à la source. Ces eaux ont un effet qu’elles perdent partiellement et rapidement en bouteille. L’aimantation de ces eaux leur fait retrouver la magnétisation naturelle qu’elles attrapent en traversant le sous-sol soumis au magnétisme terrestre, et qu’elle reperd rapidement quand elle est stockée dans les tuyaux ou en bouteilles par l’effet des champs électromagnétiques notamment.

De même, beaucoup d’entre nous ont eu la possibilité de boire de l’eau directement issue d’une source en montagne. Ce n’est pas exagérer que de dire que cette eau est beaucoup plus légère à boire. Après avoir été magnétisée, même l’eau du robinet paraît plus légère à boire.

On trouve la même explication pour tous les aliments qui contiennent de l’eau. La consommation de ces aliments magnétisés produit un rapport énergétique supérieur pour tout organisme qui les consomme. Or les réserves alimentaires des abeilles, miel, pollen, pain d’abeilles contiennent une proportion non négligeable d’eau. Et il faut également ajouter l’eau qu’elles consomment. Cette eau, transportée par très petites quantités dans la ruche se magnétise très rapidement dans le champ magnétique créé. Donc, d’après les théories de la Magnétothérapie, les abeilles tirent un bien meilleur rapport énergétique en consommant leur miel. Les larves sont nourries de bouillie larvaire préparée à partir de matières magnétisées qui leur sont plus bénéfiques. La Gelée Royale secrétée par les nourrices placées dans le même champ magnétique, va avoir également les mêmes effets, sur les très jeunes larves, sur les larves royales et sur la reine.

Je pense sincèrement qu'il y a une information importante à faire passer, l'expérience n'est pas ruineuse. A acheter les aimants par commandes groupées cela revient à environ 1,20 € à la ruche, si les commandes sont très importantes. Et cela peut rendre d'immenses services.

Le tout est de savoir si on peut oser diffuser ce genre d'info sans avoir peur du ridicule.

J'ai franchi le pas au sein de mon syndicat et les retombées sont énormes, elles ont même atteint une grande partie de l'Ile de France. Par l’effet de la diffusion de l’information par le bouche-à-oreilles, cela a même dépassé les limites de l’Ile de France.

Il faudra évidemment remercier Edouard, qui est l'instigateur de tout cela. Edouard a commencé, le SIARP a suivi à fond, toute l'Apiculture française se devrait de suivre avant que l'on en fasse profiter les apiculteurs du monde entier.

Le seul but de cette démarche est d’essayer d’œuvrer pour le bien être des abeilles, j’espère que vous avez tous compris que je n’ai rien à gagner là dedans, si ce n’est votre amitié quand vous constaterez les premiers effets. Votre amitié que je partagerai évidemment avec Edouard.

Si des présidents de syndicats, veulent également tenter l’expérience et faire des achats groupés d’aimants, qu’ils me contactent par l’intermédiaire de la revue. Je leur donnerai les coordonnées de notre fournisseur, il ne peut pas faire de la vente au détail. Et il faut pouvoir commander plusieurs centaines d’aimants à la fois pour profiter de prix avantageux. Les personnes qui voudraient tenter l’expérience mais qui ne peuvent passer par un système d’achat groupé, n’ont qu’à demander aux revendeurs de matériel apicole qui eux s’en procureront bien volontiers, ils peuvent également consulter le site mentionné ci-dessous.

Jacques Kemp

Site du S.I.A.R.P.

Les aimants favorisent la regénération osseuse. Effets des champs magnétiques statiques sur la formation de l’os dans des cultures d’ostéoblastes de rat

Journal of Dental Research, 2003

Y. Yamamoto, Y. Ohsaki, T. Goto, A. Nakasima and T. Iijim
En savoir plus

Les ostéoblastes sont les cellules génératrices d’os et bien que les effets stimulants des champs électromagnétiques pulsés sur ces cellules ont été démontrés, l’action des champs magnétiques statiques (aimants permanents) restait floue, même si les aimants étaient cliniquement utilisés comme force mécanique dans des traitements orthodontiques.
Dans cette étude, les auteurs ont entrepris d’étudier les effets des champs magnétiques statiques sur la différenciation ostéoblastique, la prolifération et la formation de nodules d’os en utilisant une culture de cellules de calvaria de rat. Au bout de 20 jours de culture, le nombre et la taille des nodules d’os ont atteint des valeurs élevées sous l’influence du champ magnétique des aimants. Dans le développement de la matrice et les étapes de minéralisation, le calcium contenu dans la matrice et les 2 marqueurs du phénotype ostéoblastique (phosphatase alcaline et ostéocalcine) ont également montré une augmentation significative. En conséquence ces résultats démontrent que le champ magnétique statique des aimants stimule la formation d’os en favorisant la différenciation ostéoblastique et/ou son activation.

En savoir plus